A partir de quel âge peut-on parfumer un enfant ?

Publié le : 30 novembre 20213 mins de lecture

Extrêmement douce, l’odeur naturelle d’un bébé envoûte complètement les parents, surtout les mamans. Néanmoins, cela n’empêche pas certains de vouloir appliquer du parfum ou une eau de toilette sur leurs petits pour les rendre encore plus craquants. Mais cela reste-t-il sans risque ? À partir de quel âge peut-on réellement parfumer un enfant ?

Avant ses trois ans

Sachez qu’il n’est pas totalement déconseillé de parfumer un enfant. En revanche, il est d’usage de ne pas le faire qu’à partir de ses 3 mois. Cela lui donnera le temps de se familiariser avec son environnement et les odeurs qui l’entourent. Ainsi, après ses trois mois, vous pouvez très bien parfumer votre enfant. Toutefois, avant ses trois ans, préférez les fragrances légères et sans alcool. Ayant une teneur en eau élevée, on les nomme « eau de senteur ». De même, optez pour des produits hypoallergéniques et sans phtalates ni parabène. Ces composants chimiques s’avèrent dangereux autant pour la peau d’un enfant que pour son développement.

À partir de trois ans

À partir de cet âge, on peut choisir des parfums comme des eaux de toilette ou de soin pour son enfant. Ces derniers contiennent un pourcentage d’alcool léger pour respecter la peau de votre petit. Généralement, ils se déclinent en des notes plus douces, relaxantes et sucrées, différentes selon les sexes. Pour une utilisation sûre, cependant, il est conseillé de miser sur des fragrances avec une contenance en alcool à moins de 30%. Comme pour les moins de trois ans, privilégiez des formules hypoallergiques. À l’adolescence, vous pouvez pencher pour des parfums plus prononcés tout en restant dans la légèreté et la douceur. À partir de cette période, votre enfant aura certainement développé son système olfactif et sera capable de vous dire si oui ou non il apprécie un tel ou tel parfum.

Des critères à prendre en compte

Notez que le choix d’un parfum pour enfant demande une attention particulière. Plus que son odeur, attardez-vous sur la composition de celui-ci. Veillez à toujours pencher pour des formules douces et à faible teneur en alcool (voire analcoolique pour les tout-petits). Par ailleurs, si vous parfumez votre bébé, tenez-vous-en à une seule fragrance et évitez de la changer. Véritable lien vous tissant avec votre petit, un parfum sera à jamais garder dans sa mémoire olfactive. De même, avant l’application du parfum sur sa peau, pulvérisez-en sur ses draps, ses peluches ou ses vêtements afin de limiter tous risques. Sinon, sur le marché et dans certaines pharmacies, vous pouvez dénicher des parfums spécialement étiquettes pour bébé.

Plan du site