Pourquoi Grasse est considérée comme la capitale mondiale du parfum ?

Publié le : 30 novembre 20213 mins de lecture

La parfumerie montre un savoir-faire d’une singularité. Entre les sociétés mondiales de matières premières, le Musée International du Parfum, les usines Fragonard, la Formation des nez et les petits abstractions stores de niche, c’est l’anecdote international de la parfumerie qui présente ses secrets et ses mystères. Les parfumeurs les plus doués s’approvisionnent à Grasse. Voulez-vous savoir pourquoi Grasse est une capitale mondiale de parfum ?

Grasse : capitale mondiale de la parfum sur la Côte d’Azur

À partir des ruelles étroites de son milieu traditionnel, les établissements des XVIIe et XVIIIe combattent d’élégants hôtels remarquables du XIXe profitant pour quelques jardins mystérieux. Divers points de vue stupéfiants valent à Grasse son appellation de balcon sur la Méditerranée. Forte d’un caractère fier mais réservé, Grasse fuit les affectations. La ville prépare pendant toute l’année de particulières expositions sur l’histoire et l’art de la parfumerie.

Entre deux tourismes à l’excellente saison, vous allez vous laissez volontier d’acheminer à la paresse sur l’une des chaises longues en libre service prêt sous un vaporisateur parfumé. Vous vous adonnez naturellement sans retenue à la boutique olfactive au cœur des divers shoppings dédiés, dont la tyrannique verrière sise au sein de l’usine anecdotique Fragonard.

Grasse : pourquoi est-il la capitale mondiale du parfum ?

C’est à Grasse que le nombre de parfums symboliques signés par Dior, Rhocas et Chanel qui ont été fondés. Au sein du service des Grassois, les arômes sont ici en leur territoire. Cependant, Grasse était affecté au tannage du cuir, au moyen-âge. Pour apporter du remède à la forte fragrance des peaux, le mégissier local Galimard eut l’imagination de fonder des gantelets en cuir parfumé. Il en fournissait une paire de gants à Catherine de Médicis qui fut brusquement attirante.

Cette nouvelle tendance se répandit à la Cour royale ensuite dans toute la grande société. Les achats arrivèrent, encourageant la modification des peaussiers en gantiers parfumeurs. Au fur et à mesure du temps, le cuir remettait sa place à l’unique floraison de parfum.

La production de la parfumerie

Les fleurs singulières du pays de Grasse comme lavande, rose, myrte, mimosa, fleur d’oranger et notamment jasmin qui est une fleur emblématique de la ville apparurent les économies locales. De la floraison de substances premières naturelles à la construction de concentré, la totalité de savoir-faire immémorial est ici associée. De hautes marques, telle que Chanel, disposent en pays de Grasse leurs plantations personnelles de jasmin et de roses, dédiées intégralement à la production de leurs jus.

Plan du site