Quand sont nés les parfums pour hommes ?

Publié le : 30 novembre 20213 mins de lecture

Il y a de cela quelques millénaires, lors de ses premières utilisations, il n’y avait aucune distinction de genre pour le parfum. Par contre, au fil des siècles, ce dernier a été assimilé aux armes de séduction et dans l’imaginaire collectif de la gente féminine. Ainsi, pendant plusieurs années, les fragrances fleuries avec des senteurs romantiques ont attaché symboliquement le parfum à la féminité. L’usage des produits odorants, pour les hommes, se limitait aux gestes liés au rasage et à l’hygiène. Mais dès le XXème siècle, la parfumerie masculine a alors émergé, créant ses différentes tendances et ses propres codes.

Comment étaient les parfums pour homme avant ?

Durant l’Antiquité et le Moyen-Âge, femmes et hommes utilisent chacun du parfum, et ce sans aucune distinction que ce soit dans les compositions ou dans la gestuelle. La fonction médicale et hygiénique du parfum prime afin de se protéger des maladies et masquer les mauvaises odeurs. Les compositions opulentes qui sont à base de civette ou d’ambre ont alors trouvé des adeptes auprès des hommes. Les eaux de senteurs faites de fleurs, d’herbes aromatiques ou d’agrumes sont frictionnées sur l’ensemble du corps. Puis, il y a eu l’eau de Cologne qui a révolutionné la parfumerie vers la fin du XVIIème siècle.

Au fil des années, pour les femmes, l’usage d’un parfum devient alors plus esthétique que pratique, alors que la parfumerie masculine a encore du mal à émerger. Pour eux, c’est surtout un atout de séduction excentrique et controversée dont abusaient les muscadins ou les coquets de l’époque. Chez les hommes, le seul usage des eaux parfumées est pour l’après-rasage.

Parfumerie masculine : naissance

Pendant de longues années, pour se parfumer, les hommes n’ont pas eu d’autres choix que d’utiliser l’Eau de Cologne de leurs femmes. Ce n’est qu’à la fin des années 1800 qu’une révolution parfumée va avoir lieu. La parfumerie masculine ne va connaître son véritable essor que dans les années 70. Les hommes ont alors commencé à ne plus avoir peur de se parfumer. Dans les années 80, des parfums corsés et puissants sont apparus pour révéler leur virilité.

Avenir de la parfumerie masculine

Aujourd’hui, distinguer un parfum pour femme et pour homme est encore un peu flou. Même si les hommes recherchent de la fraîcheur, ils ont aussi soif de nouveautés olfactives. Ils n’ont plus peur ou honte de changer un peu et de sortir de leur zone de confort. Il existe même beaucoup qui piquent le flacon de madame afin de se parfumer de fragrances poudrées ou fleuries.

Plan du site